La TCR......Transcontinental Race...........


Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2015 à 08h54


Ils partent vendredi soir à 00h00

TCR

4200 km à faire en 14 jours et demi...........

@+

manala

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2015 à 11h05


manala a écrit :

Ils partent vendredi soir à 00h00

TCR

4200 km à faire en 14 jours et demi...........

@+


Avec un max de Français au départ et en l' occurrence Roland le Breton qui était au TriRhéna 1000 et Alex Bourgeonnier un jeune super costaud qui est aussi à l' aise sur les cyclosportives que sur des défis de ouf de ce genre...

Peut être à mettre dans l' Ultra Distance , ce sujet Manala ...non ?? qu' en pense tu ??? Bon je sais bien que l' on a l' impression que les posts du haut sont plus visionner ou lu, vu le peu de réponses écrites sur les posts consacrés à cette discipline et à nos aventures au long cours...Mais c' est plus simple pour suivre sur le forum de garder un minimum de tri sur les sujets concernés pour que ceux qui ont l' habitude de lire et d' écrire sur les posts concernés...


Mais bon, en réalité cela n' a pas vraiment d' importance dans le fond mais juste dans la forme de l' intêret et la clarté du forum peut etre...

On peux penser aussi que la Transcontinentale va durer un bout de temps quand même... il y a de fortes chances que le suivi des passionnés continu un peu sur le forum dans les réponses futures....


Tu me dira si tu veux que je déplace ton post ou pas...Je te le fais sans souci ou pas ...


Un sacré truc cette TCR .....


ici une petite vidéo de l' organisation... ICI ICI ICI ICI........... la TCR..... ICI ICI ICI


ici un petit article pub de Cyclossportimo de Patrick Gilles......... ICI ICI ICI ICI........... la TCR..... ICI ICI ICI


ici une image de Alex ... le jeune Français au départ de cette aventure Hors Normes...........

et son vélo en configuration TCR , au Col de Finestre en Italie , lors de reconnaissances pour lui, il y a quelques semaines...
...Une route terrible ou il va passer durant son itinéraire , non goudronnée sur 40 km... qui est obligatoire dans son parcours Officiel....

et son dernier commentaire sur son FB ce matin à quelques heures de son départ.....

J-2 . Tout est fin pret , j'ai le sentiment d'arriver a la fin d'une formidable aventure et pourtant tout reste à faire. J'ai du mal à me rendre compte de tout le chemin accompli ,ces heures de selle dans la nuit, le froid, la neige, la pluie, la chaleur ... je me souviens encore de ce soir de décembre ou j'ai appris la validation de mon inscription à la transcontinental race, et hier soir je faisais mes derniers tours de roue en terre savoyarde. Un moment d'émotion .
Ce matin ce sont les 2 dernieres heures de boulot avant de prendre la route direction calais(en voiture 😉) ,avant de prendre la route vendredi pour Grammont, lieu du départ.
Ma chérie prendra les rênes de la page facebook a ce moment là pour partager un maximum d'informations sur ma progression


Le site OFFICIEL de la TCR .... ICI ICI ICI ICI........... la TCR..... ICI ICI ICI


ici une image de Roland Guillon sur le TriRhéna 1000 en 2014, dit Roland le Breton de Brest

BridoUltra 62

Message modifié le jeudi 23 juillet 2015 à 11h38 par Bridoultra

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2015 à 12h02


Oui oui pas de problème Pascal.................

C'est du lourd cette aventure qui a d'ailleurs déjà été relatée dans le magazine "200".......

Bref je vais suivre ça de près tout comme la RAA avec le Bridou.........

@+

manala

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2015 à 13h20


manala a écrit :

C'est du lourd cette aventure qui a d'ailleurs déjà été relatée dans le magazine "200".......

Bref je vais suivre ça de près tout comme la RAA avec le Bridou.........

@+


T' a vu Jean Luc ce qui est super marrant dans cette aventure TCR à part le fait de l' énormité du défi, c' est que tu as le choix de ton parcours à part quelques points de passages obligatoires sur les 4500 km environ en fonction des parcours de chacun........Je trouve çà vraiment dingue que chaque cycliste puisse choisir son parcours ... Même si cela n' est pas le but initial ,cette TCR est quand une même une sorte de course et chacun des participants garde secret son parcours ou quasi pour certains... Finalement la chasse au parcours le plus court peut être en autre , un plus pour la réussite du défi ....hihi

Une sorte de course poursuite à des distances dingues , dans des conditions dingues de routes ou l' aventure est le seul truc finalement qui peux te mener au bout ou pas du chemin....Un vrai CONCEPT de Guerriers

BridoUltra 62

Message modifié le mercredi 22 juillet 2015 à 13h22 par Bridoultra

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 07h01


Bridoultra a écrit :

manala a écrit :

C'est du lourd cette aventure qui a d'ailleurs déjà été relatée dans le magazine "200".......




Ils partent ce soir à Minuit................


Quelques infos sur Alex et son matos........

ICI ICI ICI ICI ICI ICI ICI

qui est arrivé hier au lieu de départ en Belgique à Geraardsbergen ..........


Roland et son beau vélo Titane..............



Le Suivi LIVE GPS et l' organisation Officielle

ICI ICI ICI ICI ICI ICI ICI



Rendez vous au premier Contrôle Officiel en France à AVIGNON dans quelques jours au Sommet du Ventoux ... :p


En 2014 , un peu plus de 7 jours de vélo pour le formidable vainqueur Kristof Allegaert de cette TCR et 64 Finishers..

Kristof Allegaert qui avait déja gagné en 2013 lors de la premiére édition en 7 jours et 13 h.........Incroyable défi et son récit à Kristof aprés sa prémiére victoire en 2013

ICI ICI ICI ICI ICI ICI ICI


BridoUltra 62

Message modifié le vendredi 24 juillet 2015 à 07h16 par Bridoultra

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 13h30


Bridoultra a écrit :

Quelques infos sur Alex et son matos........


Encore quelques images de Alex Bourgeonnier le Français Dossard N17... quelques heures avant le départ ce soir à Minuit...





Et des images et un texte d' un autre participant Samuel Bécuwe aka Wichlor Dossard N 11 , qui en est à se deuxiéme participation puisqu' il y était déja L' année derniére

Cette année il va sponsorisé par "DIGEST SCIENCE" aux couleurs de la fondation.


Fort d’une 11ème place l’an passé en 11 jours et 23h, il tentera d’améliorer une performance qui est déjà hors du commun. Cette année la Transcontinentale s’élancera de Geraardsbergen au pied du célèbre Mur de Grammont pour rejoindre Istanbul en passant par des cols tel que le Ventoux ou Finestre.

Samuel s'est fixé comme objectif de réaliser un minimum de 350 km par jour pour boucler les 4250km en moins de 14 jours, le tout sans assistance !
Samuel à décidé de réaliser cet exploit en soutien à sa meilleure amie, atteinte par une maladie digestive. Il espère que sa performance permettra de mettre en lumière ces maladies méconnues et tabous, qui pourtant touchent 20% de la population, et souvent les jeunes.


Samuel à rejoint le Team DigestScience en 2014, à l'occasion du Testathlon.

Le Financement sera reversé intégralement à la Fondation " DigestScience", qui le destinera à financer un programme de recherche sur les maladies Digestives.
DigestScience et le Vélo, c'est une histoire qui roule, car le Team "rose" DigestScience comptent à ce jour plus de 400 membres répartis sur l'ensemble du territoire Français.


Prenez le temps de lire un bout de son aventure 2014 qu'il raconte ici sur ce petit morceau de résumé .... .......Une histoire comme seule l' ULTRA Distance peux nous permettre de vivre... mais qui au bout du compte est d' une rare simplicité .

BridoUltra 62

Message modifié le vendredi 24 juillet 2015 à 13h37 par Bridoultra

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 13h32


Bridoultra a écrit :

Prenez le temps de lire un bout de son aventure 2014 qu'il raconte ici sur ce petit morceau de résumé .... .......Une histoire comme seule l' ULTRA Distance peux nous permettre de vivre... mais qui au bout du compte est d' une rare simplicité .

Texte de SAMUEL ....en 2014


Après une bonne nuit de sommeil (6h), je me prépare pour mon dernier jour de vélo qui risque d’être épique.
Je suis encore à 500km de l’arrivée. Et si je veux terminer dans les délais que je m’étais fixés, il me reste donc plus que 28h.
Dans mon esprit, c’est totalement faisable. Même si je n’ai jamais fait une telle distance sans dormir, et encore moins avec 3300km dans les guibolles.
Étant donné la distance à parcourir, je prends mon temps. De toute façon, je suis vite coupé dans mon élan.
Alors que je n’ai effectué que 55 km : crevaison. Il fallait bien que cela arrive. Je retire 4 morceaux de verres de mon pneu et je repars 20 minutes plus tard.

La route est désertique, je dois être dans le coin le moins peuplé de la Grèce. A part Alexandropoulis, il n’y pas vraiment pas beaucoup d’habitations … ni de routes d’ailleurs.

J’arrive donc jusqu’a la frontière truque sans trop de soucis. Il est 17h et je suis dans les délais. Par contre, il fait très chaud.
Deux contrôles passeports, un contrôle sécurité, des barrières de tous les côtés… Des herses mais aussi le passage d’un pont avec des militaires de chaque côté. Ça ne rigole pas!

Une fois de l’autre côté, ça y est, j’y suis, une sorte de soulagement. L’arrivée est proche
En fait, pas tants que cela, il me reste encore 350 km à faire. Une broutille… Euh non pas vraiment.

Vous allez comprendre maintenant pourquoi j’ai mis tant de temps à publier ce dernier jour.
Ceux qui me connaissent savent que je parle peu des mauvais moments…….

Les premiers kilomètres en Turquie se font directement sur l’autoroute…. car c’est la seule route bitumée. Les organisateurs avaient de toutes façons conseillé d’y rester, en roulant sur la bande d’arrêt d’urgence.
Mais ce que je n’avais pas prévu, c’était le dénivelé, ajouté à la température caniculaire. ça fait mal, tellement que je suis pris de vertiges. Je m’arrête, je bois mais je ne peux pas rester là , en plein soleil. Ca monte encore, la bande d’arrêt d’urgence est défoncée. Je sers les dents. La peur s’empare tout doucement de moi. J’ai les larmes aux yeux. Je craque !!!!!
Pourquoi je suis là ! J’ai envie d’abandonner! Oui! Si prêt du but, mais j’ai peur pour ma vie !
Je me ressaisis, je crie de rage, je n’ai pas le droit d’avoir cette pensée. Pas maintenant ! Je relance la machine, je crie à nouveau. Je suis à fond…. 20km/h! J’arrive difficilement à rejoindre une station essence. J’ai frôlé le drame, au bord de l’insolation.
Gros ravito : glace, eau, boisson sucrée. J’appelle un ami sans lui dire ce qui vient de çe passer. Je ne suis pas du genre à me plaindre. J’ai juste envi de parler avec quelqu’un avant de repartir.

La nuit commence à tomber, la température diminue doucement, ouf. Mais un autre problème arrive devant moi. L’autoroute est en travaux, il n’y a plus de bande d’arrêt d’urgence. Mais surtout elle passe de 2×2 en 1×1. Autant dire, je suis dans la merde. De toutes façons , pas le choix, il n’y a pas d’autre route. Je passe de temps en temps de l’autre côté de la route où il reste quelques centimètres de bande d’arrêt d’urgence, mais surtout, je vois les camions qui vont me froller pour anticiper… C’est mieux que de subir. Je suis pris de frissons, je suis sur la corde raide, à tout moment je peux de nouveau craqué…. et cela arrive de nouveau 2 fois.
Si vous faite attention à ma video de la transconrace. Sur la fin , on dirait que je suis enrhumé….. Je ne l’étais pas !
Heureusement pour moi, après Malkara, c’est la fin des travaux et la circulation diminue. Mais je ne sors pas indemne de ces dernières heures. Il ne me reste plus que 200km. 10h en théorie.

BridoUltra 62

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 13h32


Après une longue descente, j’arrive à Tekirdag, et je loupe une sortie de l’autoroute qui me rallonge de quelques kilomètres (18) …. Je me dis que je ne suis pas à ça prêt.
Désormais, je dois longer la Mer noir… Et toujours sur l’autoroute jusque Silivri. Mon GPS ne m’indique qu’une trace , car je n’ai pas la cartographie de la Turquie. Mais ce n’est pas dur, c’est tous droit.
Par contre, maintenant , il n’y a plus de bande d’arrêt d’urgence. Donc je longe la ligne blanche au maximum, en particulier quand j’entends le bruit des voitures arriver ou le reflet de leur phares sur mon rétroviseur. Et à chaque dépassement, je sers les dents. Plusieurs fois je me dis que je devrais m’arrêter, surtout que je n’avance vraiment pas vite. Et pour corser le tout, lors d’un dépassement , je me prends » je ne sais quoi » dans les roues, un truc qui traîner sûrement une grosse planche. Je manque de peu de tomber mais je m’en sors avec une crevaison. La 2ième . Et je balance le vélo dans le bas côté en pensant: « Quel merde » Comme à la crevaison précédente , je prends mon temps, je ne suis plus à cela prêt. Puis je repars. Encore.
Mais la fatigue se fait sentir. Je regarde sans arrêt où je pourrais m’arrêter pour dormir. Mais quand je trouve un endroit, je continue.
Je bois, je mange pour rester éveille . Je chante même. » On dirait que ça te gêne de rouler en Turquie, on dirait que ça te gêne de rouler sur l’autoroute… »
Je profite également d’une station essence pour boire un café et de remplir mes bidons.
Ce qui est fou, c’est qu’il y a du monde dehors, à la station service. Il n’y a que ça d’ouvert ou quoi ?
Maus aussi, on peut dire qu’il n’y a pas de protection du littoral ici, je longe vraiment la mer sans la quitter.

A Silivri, il ne me reste plus que 160km, et c’est à ce moment que j’ai prévu de quitter cette autoroute pour rentrer dans les terres et rejoindre ensuite la route d’arrivée pour Istanbul via Kemerburgaz.
Je quitte donc cette fucking autouroute pour reprendre une vrai route. Mais voilà. Tout ne se passe pas comme prévu, après seulement 500m, dès la première montée, j’entends des aboiement, je vois des yeux qui brillent dans la nuit . Il y a bien une dizaine de chiens qui rodent au milieu de la route. Noooonnnnn, mais ce n’est pas possible, j’ai pas mérité ça.

Je m’arrête, je ne peux pas, je n’en peux plus. Non mais là, je fais quoi. Non. Je les observe, ils font de même avec des petites aboiement pour me signaler que c’est chez eux , et que je ne passerais pas. Je n’ai pas le choix, je dois prendre le plan B. Mais le hic , c’est que je n’en ai pas .
Je vais devoir improviser

La seule solution qui me reste, c’est de continuer sur l’autoroute et de bifurquer plus tard. Mais sans carte, donc à la boussole avec comme seul indice ma trace qui s’éloigne au fur et à mesure. Certes, l’arrivée est au bord de la mer, mais les 20 derniers kilomètres sont par une route imposé, dont de départ est à Kemerburgaz, au nord est d’Istanbul.

Le fond de carte de mon GPS me donne quand même une info, je remonterai au nord après le deuxième plan d’eau.
Je rentre tout doucement dans la mégalopole la plus à l’est d’Europe. Fini l’autoroute 2×2 voies au bord de la mer, c’est une 4×4 voies au bord de bulding, il est temps de sortir de là. Surtout que la ville s’eveille, et que la circulation reprend.
Le mode boussole commence pour de bon. Kemerburgaz est à 25km à vol d’oiseau environ.
Gauche, droite , gauche, je zigzage dans cette mégalopole, dans des rues et ruelles. Des demi-tours et des impasses, des autoroutes infranchissables et des bidonsvilles.
Avec cela , je n’ai plus rien à boire ou à manger. Mais l’arrivée est proche, plus d’arrêt, je dois terminer cette course de merde.
La ville est belle et bien réveillée. La circulation est dense : Camions, bus, voitures klaxons et pollution. Je suis très loin des vacances estivales au bord de la plage. Je suis à bout, je suis à fleur de peau. Je croyais avoir touché le fond, et bien non. Impossible de prendre au nord. Un obstacle infranchissable est face à moi. La poussière, les camions, les ouvriers vêtus de vêtements ultra usagés et aux bandanas encrassés. Je suis dans le pire endroit ou l’on voudrait se trouver. Et les odeurs ne trompent pas, comme les oiseaux qui volent au dessus de cette montagne artificielles, je suis en plein dans la décharge d’Istanbul.
Déjà que je ne sentais pas la rose, mais la pellicule de crème solaire à la surface de ma peau se transforme en une seconde couche de crasse. Cette poussière nauséabonde vient se coller à moi.

BridoUltra 62

Message modifié le vendredi 24 juillet 2015 à 13h34 par Bridoultra

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 13h34



J’essaye de trouver une solution, à l’est à l’ouest. Cette décharge qui s’étend à perte de vue est le dernier rempart, avant de rejoindre les 30 derniers kilomètres imposés par les organisateurs. Je ne suis pourtant qu’a 3 km à vol d’oiseau de la route finale. Je vois là-haut Kemerburgaz. Je dois faire un choix.
Cap au sud, et là c’est une autoroute qui me bloque la route, je dois la traverser, mais où? Je suis en rage, je crie, je hurle, je deviens fou , avec ça , je commence à avoir très mal au genou gauche. J’arrive enfin à passer de l’autre côté.
C’est à ce moment que mon frère Norbert m’appelle, il vient de se réveiller et voit ma trace GPS en ligne qui part dans tous les sens . Il me dit passe par cette route et moi…..
» TA GUEULE , LAISSE MOI TRANQUILLE , TU SAIS RIEN » et je raccorche
Il ne sait pas qu’il y a cette route imposé , et moi je viens de passer du côté obscure.
Enfin , je vois un panneau KEMERBURGAZZZZZZZZZZZZZ. Et biensûr via l’autoroute. Je me jete dans ce flot de circulation, à l’entrée de l’autoroute, des Flics. Je m’en fous, je fonce, en danseuse , à bloc, en serrant les dents, mon genou me fait très mal. Mais j’ai une dose d’adrénaline jamais atteinte. Oubliés mon sourire, ma bonne humeur…..Je grimasse ,je crie, je hurle. Je suis en guerre contre moi, contre les voitures, camions mobylette et contre ces kilomètres. Ma seul arme: mon fidèle destrier.

Me voila enfin à Kemerburgaz, il ne me reste plus que 25km et je retrouve enfin ma trace GPS.
Je fonce avec le peu d’énergie qu’il me reste, je suis à fond, mais je ne dépasse rarement les 25km/h. Cette route finale est au milieu d’une forêt, et il y a des chiens partout, sauf que là, ils dorment. J’en vois un qui essai de se lever mais abandonne. Il a dû courir trop cette nuit ou alors c’est mon regard de guerrier qui l’a calmé.
Et enfin oui, je là vois, je suis sur les bords du détroit du Bosphore. La ligne d’arrivée est proche.
Mais je ne ralentis pas pour autant, j’arrive à monter à 30km/h, je relance sans cesse, et à chaque relance , je me demande si je ne vais pas passer a travers mon genou qui me fait souffrir.
Il est là, le château du Bosphore…. Mais je ne vois pas l’arrivée. Ce fameux Bar Ismar!!!! Peut être là haut…. je monte, je ne vois rien, mais c’est quoi ce bordel.
Je regarde mon Roadbook, mon gps, mais merde, c’est ou ?
Je demande à un mec dans sa voiture de luxe. Le mec ne connait pas, il prends mon roadbook avec l’adresse est passe un coup de fil …
Apres 5min d’attente interminable, le mec me passe le téléphone. En fait, c’est le chauffeur particulier d’une personne qui travaille pour une ambassade et dont la personne parle Français !!!!!!! Le truc improbable. Mais ça ne m’avance pas, elle me dira qu’elle ne connait pas ce bar !
Je redescends sur le bord du Bosphore et à force de regarder de tous les côtés …… PAFFF , ma roue dans un gros trou , nouvelle crevaison….AHHHHHHHHHH
Je profite de l’arrêt pour redemander à quelqu’un s’il connait. Yes, 200 meter. Et là je me mets à courir à coté de mon vélo, je boite mais je cours. Et là, enfin, oui . J’y suis, je voie Mike Hall et Kristof Allegaert avec 2 autres personnes dont j’ai oublié le nom.

Je souris, je frisonne, je suis à bout de force mais …..
J’ai terminé mon Everest!

Le surlendemain, au retour à mon hôtel, à l’arrêt de bus, je voie un participant arriver , en me voyant avec ma casquette. Il s’arrête et de demande ou est l’arrivée , je lui dis que c’est à 200 m. A ce moment il fond en larmes, il m’explique ses galères avec les chiens. Qu’il sait fait renversé par une voiture et à dût faire un passage à l’hôpital. Qu’il a eu peur pour sa vie . Je lui dis que je comprends pour avoir vécu une partie de cette aventure de la même façon , et on le prends dans les bras l’un de l’autre. Et je fonds en larmes également.

C’est surtout ça la Transcontinental, une aventure humaine. Bien plus qu’une course.

BridoUltra 62

Message modifié le vendredi 24 juillet 2015 à 13h37 par Bridoultra

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2015 à 21h06


Bridoultra a écrit :

Le surlendemain, au retour à mon hôtel, à l’arrêt de bus, je voie un participant arriver , en me voyant avec ma casquette. Il s’arrête et de demande ou est l’arrivée , je lui dis que c’est à 200 m. A ce moment il fond en larmes, il m’explique ses galères avec les chiens. Qu’il sait fait renversé par une voiture et à dût faire un passage à l’hôpital. Qu’il a eu peur pour sa vie . Je lui dis que je comprends pour avoir vécu une partie de cette aventure de la même façon , et on le prends dans les bras l’un de l’autre. Et je fonds en larmes également.

C’est surtout ça la Transcontinental, une aventure humaine. Bien plus qu’une course.

C'est un truc de ouf ces chiens en Turquie, mon fils en prenant le taxi là bas a vu des chiens ( qui donnaient des coups de tête contre la voiture qui roulait à 60 km/h.........et à ce moment le fiston a compris le pourquoi des bosses sur le taxi.............c'est le berger d'Anatolie qui est généralement dressé mais il en existe des errants et d'autres malheureusement qui servent aux combats..............

Je n'ose imaginer le trouillomètre de ceux qui tombent sur ce genre de bête à vélo................

le récit est génial mais bon faut s'accrocher.......vaut mieux se faire une marmotte ou un ragondin crois moi.............

@+

manala

Message modifié le vendredi 24 juillet 2015 à 21h06 par manala

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : mercredi 29 juillet 2015 à 00h22


à 96h00 Roland Guillon est à Savines le lac................avec 1044 km et 21,9 km/h de moyenne.............
........et James Hayden est près de Selo en Slovénie...avec 1706 km et 26,4 km/h de moyenne............

c'est un truc de malade.............

@+

manala

Message modifié le mercredi 29 juillet 2015 à 00h22 par manala

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : jeudi 30 juillet 2015 à 00h07


après 120h00 Roland Guillon à Suza en Italie 1160 km à 19,6 km/h
et James Hayden à Durdevac en Slovénie 2009 km à 25,8 km/h

@+

manala

Message modifié le jeudi 30 juillet 2015 à 00h20 par manala

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : jeudi 30 juillet 2015 à 23h54


Après 144 heures Roland Guillon est à Pavia en Italie 1341 km à 19,8 km/h
et James Hayden à Gojsalici ( à vos souhaits ) en Bosnie avec 2357 km à 26,4 km/h

@+

manala

Message

POUCET
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : vendredi 31 juillet 2015 à 07h58


manala a écrit :

.... James Hayden à Gojsalici ( à vos souhaits ) en Bosnie avec 2357 km à 26,4 km/h


Il va terminer au sprint ????


Le Petit Poucet
mais rien ne sortait ....

Message

manala
Légende du forum

Voir plus


Date du message : samedi 1 août 2015 à 00h17


Après 7 jours Roland Guillon est à Montagnana en Italie avec 1535 km à 20,1 km/h
......................et James Hayden à Kotor au Montenegro avec 2670 km à 25,6 km/h purée la moyenne...........

bon on aimerait bien avoir le dénivelé mais ce sera dans les CR des différents cyclos au long cours..............

@+

manala

Message modifié le samedi 1 août 2015 à 00h22 par manala

Message

jean-Louis B
Visiteur


Date du message : samedi 1 août 2015 à 14h03


@Manala

Ne te fie pas aux chiffres du tracker. Ils ne sont pas exacts pour la plupart des concurrents.
Pour Roland, il faut ajouter + ou - 150 km. A Montagnana, il en était à 1685 km. (Moyenne totale, celle qui compte : 10 km/h)
Le mieux est de se référer à son blog : http://cyclo-long-cours.fr/

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : samedi 1 août 2015 à 18h15


manala a écrit :

Après 7 jours Roland Guillon est à Montagnana en Italie avec 1535 km à 20,1 km/h
......................et James Hayden à Kotor au Montenegro avec 2670 km à 25,6 km/h purée la moyenne...........

bon on aimerait bien avoir le dénivelé mais ce sera dans les CR des différents cyclos au long cours..............

@+


Le concept de cette TCR justement c' est de trouvé le compromis entre un parcours le plus court possible et le moins montagneux possible... Toute la stratégie de cette" course entre guillemet" n' est pas dans la moyenne générale roulée ,mais dans la gestion justement d' un parcours le plus rapide possible et d' une gestion du temps de sommeil le meilleur....


C' est bien la moyenne générale totale avec les temps d' arrêts qui est importante et justement en longue distance , ou en Ultra avec ou sans assistance justement, c'est bien les temps de sommeils et temps d' arrêts en tous genre qui font la différence entre les participants..
La moyenne roulée n' est absolument pas déterminante comme on pourrait le croire au premier abord , mais elle devient importante et déterminante en fonction de ces capacités à fournir un effort sur le long terme et surtout à dormir le moins possible....

A quelques jours de mon départ de la RAA, je suis confronté au même dilemme de trouver le compromis entre mon effort à grimper les cols et à pouvoir tenir plus de 4 jours sur un vélo consécutivement avec le moins d' arrêts possibles......C' est dingue de voir à quelle vitesse tombe la moyenne générale , dés que 'l on balance 2 h d' arrêts sur une distance de 24 h de vélo..... quelque soit la moyenne roulée...


En tous les cas pour en revenir à ALEX , ROLAND et tous les participants de cette TCR, ils ont tous des moments super durs , voir des chutes surement du d'ailleurs à la fatigue ou disons .. peut être...

Le cycliste N 75 JAMES HAYDEN qui était longtemps le premier de la course sur les 4 premiers jours avec un impressionnant début de course au niveau de sa vitesses de déplacement et de ces temps d' arrêts minimum, a fortement ralenti depuis 24 h pour passer à al deuxiéme place derriére le N2 JOSH IBBET , mais il vient de chuter et de se blesser et pour l' instant ce qui l' a entraîné dans un arrêt prolongé au Contrôle 3 ...I

Du coup ALEX est maintenant 2éme avec quelques km d' avance sur lui pour l' instant... BRAVO ALEX qui fait une superbe aventure ....Pas de chance non plus pour lui, car apparemment , il vient aussi de chuter mais sans trop de bobos je crois sur les quelques infos que j' ai trouvé ici ou la...
Son épouse étant déja arrivé à ISTANBUL par avion pour l' accueillir dans quelques jours........ Ben oui, il lui reste quand meme environ 850 km à faire .... ce qui n' est pas rien aprés presque 6 jours de vélo..


Quand au champion le N2 JOSH IBBET qui roule en tête de la course.... il se balade 140 km plus loin ...



Quelques images de la tcr

Le Numéro 14 Andrew_Allday et 131 Robert Carlier


Alex le numéro 17 au ventoux

Alex et ces pieds aprés la flotte d' hier...........



Le numéro 75 James Hayden qui a eu des soucis de blessures au cou, il y a quelques heures...

L' organisation TCR




Et que dire du cycliste N152, un Français Stephane Mehdi Ouaja qui fait cette TCR en pignon Fixe.... Faut oser le faire NON ,,,,????
Un original à tout point de vue Stéphane car son parcours est aussi curieux puisqu' il a choisi l' option du Controle 3 dans l' autre sens ....
Il en est au km 2246 à ce jour..... mais pas encore passé au Controle 3

BridoUltra 62

Message modifié le dimanche 2 août 2015 à 00h19 par Bridoultra

Message

Bridoultra
hihihi....Stop....hihihi

Voir plus


Date du message : samedi 1 août 2015 à 18h29


En tous les cas, cela représente une sacrée aventure .... et à risque aussi...

je n' ai pas toutes les infos , mais plusieurs concurrents ont eu des accidents... plus ou moins sérieux , qui ont provoqué leurs abandons


Le numéro 90 Eric DOL aurait cassé son vélo suite à un choc avec une voiture et aurait trouvé ce vélo de remplacement...Bon à prendre au conditionnel ces infos


Roland le Breton au départ.........



Alex toujours ............HIIH au contrôle 3 je crois...

BridoUltra 62

Message modifié le samedi 1 août 2015 à 18h31 par Bridoultra

Message

jean-Louis B
Visiteur


Date du message : dimanche 2 août 2015 à 00h14


Pour James Hayden, il n'est pas tombé. C'est un gros problème de cou qui l'a stoppé. Quand les muscles du cou ne soutiennent plus la tête... La position triathlete n'est pas bien bonne lorsqu'on roule des jours et des jours 20h, et plus, sur 24.

Il est reparti en fin d'après-midi (ce 1/8) avec cet "appareillage" :

Sinon, oui, un gros accident pour le 31 Martin Mc Connel, heurté près de Pavia, par l'arrière, par une voiture sur ces routes de l'enfer de la plaine du Pô. Multiples fractures et hôpital.

Message

jean-Louis B
Visiteur


Date du message : dimanche 2 août 2015 à 01h05


Je voulais dire, dans mon précédent post, que la position triathlete n'était pas l'idéal, même si, évidemment, il ne l'a pas tenue pas tout ce temps.
(Et j'ai un peu exagéré aussi pour le temps roulé. C'était vrai, et encore plus, dans les deux premiers jours de course. Un peu moins ensuite, genre 17-18 heures)